Le Forum du Col des 1000

Pour discuter autour du festival du Col des 1000
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La 8ème Edition - 2004

Aller en bas 
AuteurMessage
Klenan
Man of the Mush
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 34
Localisation : Soûlons-nous et jouons au bowling!!
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: La 8ème Edition - 2004   Sam 17 Mar - 2:34



Edition 2004




En 2004 le col décolle, 4000 spectateurs pour deux soirées inoubliables : des confirmations sur scènes, de nouveaux groupes prometteurs et des valeurs sures qui n'ont pas fait mentir leur réputation...

_________________
Merci à tous les bénévoles, aux tecos, aux amis et à leurs potes, et aux festivaliers pour cette belle édition!!


Dernière édition par le Mer 30 Mai - 19:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coldes1000.com
Klenan
Man of the Mush
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 34
Localisation : Soûlons-nous et jouons au bowling!!
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: La 8ème Edition - 2004   Lun 19 Mar - 0:17

Le Samedi...

Meï Teï Shô (Lyon)
Afro Jungle Jazz / Nouvel album " Lô Bâ " (sortie le 24 février 2004)


On peut souhaiter bonne chance à celui qui se risquerait à mettre une
appellation certifiée conforme à Meï Teï Shô, tant leurs effusions
éclectiques débordent de bonnes vibrations, sans aucune limite, avec
pour seul guide l'envie de créer, de donner leurs visions d'un monde de
musiques décloisonnées et ouvertes à tous les possibles, même
improbables. Du jazz libre entre guillemets, du funk entre les lignes,
de l'électronique en pointillés, mais aussi un bon fond de dub, de
l'afro-rock comme force de percussion, mais encore du hip-hop à mots
couverts, du hardcore pour l'énergie, des échos de m'balax, des
fragments de folk, de la soul rauque… Qu'importe le matériau pourvu
qu'ils aient l'ivresse. Entrez dans la transe.
Meï Teï Shô… kicédon ? Tout d'abord Boris et Germain, respectivement
bassiste et batteur, blanc et noir, le noyau dur autour duquel gravite
tous les électrons. Depuis 1997, ils forment la paire rythmique qui
permet par sa solidité et sa souplesse à chacun de se dépasser. Leur
bon sens du groove, un esprit qui cogne juste comme il faut, ce moteur
à deux, trois temps, et autant que vous voulez, permet à chacun
d'avancer, de se propulser. Cette force de frappe est la quintessence
qui les fait carburer aussi bien sur des cadences infernales, du
basique 4/4 aux mesures composées. De quoi donner des élans démesurés à
Kostia à la guitare, de quoi offrir au saxophone de Jacques l'occasion
de se lancer dans des improvisations au souffle long. De quoi inspirer
le chant définitivement hors-champ de Jean, de quoi porter ses bonnes
paroles, faire sonner et raisonner explicit lyrics ou expressions
scandées en wolof, en colère ou en douceur, billets d'humeur ou pointes
d'humour… Voilà de qui est fait cette curieuse entité, hydre à cinq
têtes, née sur les hauteurs du quartier de la Croix-Rousse de Lyon,
développée sur le terrain fertile des réseaux alternatifs…
Les temps changent, il est l'heure d'écouter Meï Teï Shô.
Site Officiel


___________________________________________


La Phaze (Angers)


Raggajungle / Label Jarring Effects





Si vous ne connaissez pas encore le groupe drum'n'bass La Phaze,
l'occasion de faire connaissance vous est offerte ces jours-ci avec la
parution de Punglistic
Mixture
, qui n'est autre qu'un album de remixes de leur album Pungle Roads paru en 2002 sur Tripsichord.
La Phaze est cet agitateur sonore issu de la bouillonante scène
angevine qui, depuis 1999, date de l'union entre Damny Baluteau, Arnaud
Fournier et DJ Mouf, sème son désormais célèbre "pungle
style"
, un mélange détonnant de jungle à l'énergie punk.
Ce pungle est aujourd'hui livré via ce Punglistic Mixture à la
moulinette de la crème de la scène indépendante française : les
mythiques punks orléanais Burning
Heads, Manutension d'Improvisators Dub, UHT, Sporto Kantès, Lab°

Et le résultat est une petite merveille, l'horizon est ouvert, sans
limite. On est en effet baladé entre ambiance jazzy-soul (UHT),
death-dub hypnotique énorme (merci Lab°, une merveille devant laquelle
se prosternerait sans aucun doute un Tricky), des aléas quasi
post-rock, des virages downtempo, le tout pour mieux replonger dans des
structures jungle dub hallucinogènes.
Site Officiel

_____________________________________________________________________


Pep's (St Marcellin)
Acouskafunk





Jeune auteur compositeur interprète, Pep's découvre la musique à l'age
de 6 ans. Il étudie le trombone, mais c' est à 13 ans qu' il apprend la
guitare et écrit ses premières chansons. A cette époque, il découvre
aussi les artistes majeurs qui vont l'influencer…Ben Harper et bien
d'autres…

A quinze ans il débute les concerts au sein du groupe "Les Recyclés"
pour 3 ans, puis part pour Paris. Pendant 2 ans il joue dans la rue,
les bars…Et se plonge dans la Capitale. Après ce séjour Parisien :
retour aux sources…Pep's rentre chez lui travailler et répète ses
compos.

Batteur et percussionniste, Alex Combo, avec qui il a grandit, le suit
dans l'aventure; puis c'est au tour de Phil Berruyer, bassiste
appartenant à quelques groupes de jazz.
Alex et Phil apportent une autre dimension aux compos de
Pep's qui s'étoffent d'avantage avec l'arrivée d'un sax, Guillaume
Diederichs, médaille d'or du conservatoire de Grenoble; puis du DJ,
claviste, choriste, percussionniste Dan Bicrame qui ajoute une ambiance
plus urbaine sur certains morceaux.

Enfin Rich Pesenti vient se joindre à la bande de Pep's, les manage et crée l'association "SUIVRE LE FLO".

Ils enregistrent un premier maxi totalement autoproduit chez le batteur
en mars 2001…Enchaînent une trentaines de dates, et gagnent un tremplin
à Tullins (38) qui leur permet d'enregistrer en novembre 2001 trois
nouveaux titres (non commercialisés) aux couleurs live, destinés à
montrer l' ambiance scénique du groupe auprès des diffuseurs…
Site Officiel


__________________________________________________________________________


Soleil FX - Bassroom (Marseille - Grenoble)

Ragga / Drum n' Bass



SOLEIL FX : Papet J. (Ragga / Massilia Sound System) + Markus Hanky (MC) + DJ Kafra (Drum n' Bass / Selecta Crew)…
BASSROOM
: Locks et Flow feront les maîtres de cérémonies en vous envoyant
toutes leurs « good vibrations straight from jamaica »…
Architectonic dancefloor design et projections par Soda.





___________________________________________________________________________

Stereo H (Grenoble)
Funk

6 zicos qui marient post-funck-électro avec série z et soap : Résultat :
Stéréo H. Le groupe trouve son inspiration dans l'imagerie télévisuelle
et cinématographique, tout en gardant l'énergie de la funk et de
l'acid-jazz…

_________________________________________________________________________


Ensemble Khiva (Grenoble)

Percussions ivoiriennes



« ouvre le bal dans la bonne humeur avec ses danses et rythmes traditionnels ivoiriens »
Composée
de percussionnistes multi-instrumentistes, chanteurs et danseurs, cette
formation se retrouve autour d'un esprit musical inspiré des rythmes
traditionnels d'Afrique de l'Ouest.
Ce collectif d'artistes
d'origine ivoirienne et française s'imprègne de l'immense richesse des
instruments acoustiques du continent africain. Leur monde musical unit
balafon, djembés, doum-doum, harmonica, grelots, chants et pas de
danses.
Véritable
rencontre entre Afrique et Occident, l'Ensemble Khiva cale les
battements du cœur sur les rythmes des percussions et emmène le corps à
entrer dans la danse. L'Ensemble Khiva vous présente la tradition
africaine vivante.

_________________
Merci à tous les bénévoles, aux tecos, aux amis et à leurs potes, et aux festivaliers pour cette belle édition!!


Dernière édition par le Lun 19 Mar - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coldes1000.com
Klenan
Man of the Mush
avatar

Nombre de messages : 315
Age : 34
Localisation : Soûlons-nous et jouons au bowling!!
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: La 8ème Edition - 2004   Lun 19 Mar - 0:19

Le Samedi...


Dub Inc. (St Etienne)


Raggadub


Qui ignore encore que le métissage est la clef de l'avenir…
C'est
l'esprit grand ouvert que Dub Incorporation mélange toutes ses
influences et ses origines pour partir en guerre contre les murs de
Rome.
Armés d'effets dub, de toasts, raggas et autres chants Kabyles, ils viennent de
Saint-Etienne et secouent les idées reçues.

Des guérilleros d'une envergure explosive sur scène.

Une seule façon de survivre à cette insurrection sonore : participer.
Extraits de Presse:


Devant un public tout acquis à leur cause, les membres de Dub
Incorporation faisaient encore une fois raisonner leur reggae-dub. Un
combo qui n'est pas inconnu et qui prouve chaque fois que la scène est
son domaine.(…) entre les sauts endiablés des chanteurs, et les accords
pleins de puissance, le Hall C n'avait qu'à bien se tenir.” (La Tribune
Le Progrès, St Etienne, Mai 2000)


(…) Une découverte rythmée par des chants percutants, des morceaux
excellents et un engagement politique qui rappelle que le reggae est
avant tout une musique contestataire…” (L'Echo de la Loire, Mai 2000)


(…) Enfin, la soirée s'est achevée par la prestation du groupe
Stéphanois Dub Incorporation à qui l'on prête le plus grand avenir.(…)
Leur savant mélange musical apporte une dernière touche finale à la
réussite de cette soirée.” (Presse locale, Isère, Juillet 1999)


(…) Après un premier jet, les revoilà, plus matures, poils sous le
menton, dread locks aux épaules, pour un cinq titres où textes
militants, musiques épurées montrent un travail plus réfléchi qui donne
de l'éclat, de la chaleur aux trente minutes du CD autoproduit. Là est
le rôle éducatif du reggae : cultiver, apprendre, se rebeller. Point
besoin d'une quelconque manif étudiante ! Dub Inc. a de la voix, de
l'intelligence qu'ils désirent communiquer à tous…” (Groove Magazine,
Fevrier 2000)
Site Officiel

______________________________________________________________________


Gnawa Diffusion(Grenoble)


World / 3° album "Souk System" (Djama'z/ Warner Jazz)


Sur scène: 8 : chant- banjo- guitare- basse- batterie- percussions- gumbri- clavier
Le
métissage n'a jamais pris un sens aussi fort que lorsqu'on aborde la
petite histoire de Gnawa Diffusion. Emmenée par Amazigh Kateb, cette
bande de copains est originaire de Grenoble dans le sud-est de la
France.
Remarqué
parmi les nouveaux groupes qui allient musique métissée et
revendications hexagonales, Gnawa sort un véritable album en 97 en même
temps que sa popularité grandit. Avec "Algéria" chez GDO Records, la
critique et le public sont au rendez-vous. Entre acoustique et
électrique, le voyage musical prend toute son ampleur avec la
prestation du groupe sur scène, comme son passage de pendant deux jours
à la grande Halle de la Villette à Paris dans le cadre des "Rencontres
des Cultures Urbaines" en novembre 97. Et pour se faire connaître et
reconnaître, rien ne vaut les tournées : l'année 98 est réservée à ça
avec la tournée "Chibani Tour" qui rend hommage aux cultures passées.
Avec un sens de la fête certain, le groupe réunit 5000 personnes chez
eux à Grenoble au printemps 98.
C'est
en janvier 99 que Gnawa se lance dans l'enregistrement d'un second
album qui voit le jour en mai sous le nom de "Bab El Oued-Kingston".
Toujours habité par le métissage des cultures, leur travail puise cette
fois très loin dans les racines. Preuve en est ce titre, "Chara'Allah",
vieux de trois siècles. Dès la sortie du disque, démarre à Toulouse une
tournée qui les mènera en Europe, au Moyen Orient, en Afrique et sur
d'innombrables festivals estivaux pour se terminer fin 99.
Quatre
musiciens sont partis et d'autres ont intégré le groupe. Gnawa
Diffusion se compose dorénavant de Pierre et Philippe Bonnet (batterie
et basse), Pierre Feugier (guitare), Mohamed Abdenour (banjo, mandole),
Abdel Aziz Maysour (guembri), Salah Meguiba (clavier et percus) et
toujours Amazigh Kateb. Le nouvel opus des Grenoblois, "Souk System"
sort en juin 2003. Chantés en français, anglais, arabe, les textes
semblent plus politiques que dans les précédents albums. Ils font
référence en grande partie à l'actualité internationale, entre
dénonciation et satire. La recette musicale elle, est toujours plus ou
moins la même, reggae, ragga, châabi et musique gnawa.
Extraits de Presse:






«
Amazigh Kateb, insoumis par filiation… Cet algérien de France a fondé
Gnawa Diffusion, Gnawa en référence aux confréries noires et animistes
du sud du Maghreb, héritage esclavagiste, et Diffusion pour le
cosmopolitisme planétaire de sa musique, reggae, dub, rock, gnawa,
chaabi, etc. » ( Le Monde- 7 oct 03)

« Gnawa Diffusion et ses voisines de palmier : enivrant et jouissif » (Nova Mag- dec 03)

«
Le rideau s'est baissé sur les Transculturelles 03 par le triomphe de
Gnawa Diffusion. Ironie, mélancolie et humour pour un public jeune,
majoritairement étudiant, venu en nombre s'éclater sous un bombardement
de chaabi, de ragga et de rock ». (Nord Eclair- 25 nov 03)

«
Drôle et culotté, leur 3° album peut être envisagé comme le 3° chapitre
d'un manifeste inspiré pour un métissage musical rayonnant d'idées à
méditer. Festif mais réfléchi ». (Virgin Megapresse- juin 03)

«
Les Gnawa ont acquis une grande fluidité qui fait la différence avec la
concurrence et sont garants d'une certaine élégance. » (Rock &
Folk- aout 03)
Site Officiel

__________________________________________________________________________


Rien (Grenoble)


Popelectro / Album : Requiem pour des Baroqueux (Un dimanche / Musicast)


En
posant sur la platine Requiem pour des Baroqueux, le premier album du
collectif grenoblois Rien, on ne s'attendait pas à se poser autant de
questions. Des questions de goût, d'esthétique ou de sens ; des
questionnements incessants qui venaient à bout, le temps de l'écoute de
l'album, de quelques certitudes bien ancrées.
Rien,
dont on ne sait au final pas grand chose, méritait bien qu'on s'attarde
un peu sur leur univers singulier. Rien, c'est un peut tout et rien à
la fois, c'est un groupe aux horizons musicaux élargis, une émission de
radio basée à Grenoble, un festival cinématographique dédié aux
plaisirs asiatiques et une bande d'activistes prêts à tout pour en
découdre avec le conformisme ambiant.
Extraits de Presse:

Interview
« les inrocks », Martin Casenave, janvier 2004 « A l'occasion de leur
concert au Glaz'art parisien le 22 janvier dernier, nous avons
rencontré le collectif grenoblois Rien, dont le premier album Requiem
pour des Baroqueux fut l'une des belles surprises françaises de l'an
passé. En prime, découvrez par l'écoute deux extraits de leur album. »


"Si vous êtes sensibles au surréalisme, n'hésitez pas, c'est vraiment la curiosité du moment!" (C'est Lenoir / France Inter)


"Le parfait exemple d'un art contemporain populaire. Un groupe génial." (lamagicbox.com)



"Un voyage sonore qui ravira ceux que les clichés de la pop laissent indifférents" (indiepoprock.net)


"Varié et inventif, l'album de Rien est un petit plaisir" (popnews.com)
Site du label Un Dimanche

___________________________________________________________________________


Kub - DJ Loom (Grenoble)


Drum'n'bass


KUB
distille sa drum'n'bass : une savante alchimie entre ambiance aérienne,
basses puissantes, et beats frénétiques + mix vidéo : maïs project
DJ LOOM achève le banquet à sa manière : un cocktail détonant de drum'n'bass, hardcore, dub, ragga… attention aux effets secondaires…

_________________________________________________________________________


Doeï (Voiron)


Dub de l'est / Gagnants Trema 2003


Nourris
de musique indienne, de métal, de reggae et de dub roots, les cinq
membres de Doëi proposent et cultivent depuis 2003 un dub métissé,
mouvant et énergique. Doëi est né en janvier 2003, après la rencontre
des deux Manu et de Tony. Ils ont ensuite trouvé un bassiste et un
sitariste par le biais d'Internet, par hasard, à la fin du printemps
2003.
Site Officiel

____________________________________________________________________________


Goodka (Grenoble)


DJ Funk / Goodka Records


«
Ce dj, peut-être inconnu pour vous, est une véritable source de
connaissance du hip hop. Goodka est un dj particulier ; il risque
d'être classé par l'Unesco comme patrimoine français du hip hop. Ce
gars a la particularité d'avoir des " galettes " de quoi faire danser
un grand nombre de b-boys & b-girls et de faire kiffer les
connaisseurs de funk. Il a aussi beaucoup de principes qui feront en
réfléchir plus d'un.» Entretien avec un " fou " de hip hop - Rachid,
hiphop.fr - 2001
Site Officiel



_____________________________________________________________________________

La Fanfare (Grenoble)


Ils vous entraînent irrémédiablement dans leur déambulation sonore : une mise en bouche de circonstance…

_________________
Merci à tous les bénévoles, aux tecos, aux amis et à leurs potes, et aux festivaliers pour cette belle édition!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.coldes1000.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La 8ème Edition - 2004   

Revenir en haut Aller en bas
 
La 8ème Edition - 2004
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vend epiphone g 400 sg Korina edition limitée
» Cérémonie du 14 juillet 2004
» Status Quo PICTURES 40 Years of Hits - de luxe edition -
» [Vendue]Martin 000-15 de 2004
» Préludes - Debussy => Edition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum du Col des 1000 :: Tout sur le Col des 1000 :: Les anciennes Editons du Col des 1000-
Sauter vers: